RFCwarnant-RERCamay

Warnant s’offre le derby mosan face à Amay (2-1)

Henry prend le meilleur sur Kindermans.

Henry prend le meilleur sur Kindermans.
Warnant retrouve des couleurs. Hier, les hommes de Manu Heine ont confirmé leur succès du précédent week-end à Vyle-Tharoul, en remportant le derby mosan. Face à des Amaytois qui -le constat est flagrant- connaissent, eux, un sérieux passage à vide! Pour les protégés de Daniel Boccar, il s’agit d’un troisième revers de rang. Inquiétant!

Rédaction en ligne

Durant le premier acte, on ne vit qu’une seule équipe sur le terrain: celle de Warnant qui prit immédiatement l’initiative, face à une phalange amaytoise confinée dans un rôle de repli défensif et aux abonnés absents en matière de football valablement construit!

Au début, la domination locale s’avérait pourtant stérile. Mais le danger se précisait au fil des minutes, dans les parages d’un De Simone qui devait déjà se détendre pour écarter une frappe de Hella (18e) et se montrer vigilant devant Henry sur un centre de Orban (21e), avant se retourner pour la première fois à la demi-heure. Exploitant une récupération à l’énergie de Gray, Hella s’avançait sur la droite et sa frappe de biais faisait mouche (via le piquet) malgré une intervention désespérée du portier mosan (1-0). C’était amplement mérité et cela ne surprenait personne quand les Verts doublaient leur avance quatre minutes plus tard, Samray profitant d’un centre de Hella et d’une hésitation de... De Simone (2-0, à la 34e). Et tandis que Wanet suivait les débats de loin, Henry était proche du n o3 à la 38e: après une belle combinaison avec Hella, il arrivait trop court pour redresser au 2epoteau et le ballon filait à côté.

3 changements d’un coup

Au repos, Daniel Boccar effectuait ses trois changements et dessinait un nouvel échiquier, autour d’un Saglam qui effectuait son retour. Cela semblait plus convaincant à la manœuvre, mais pas vraiment plus concret en zone de conclusion, si on excepte deux beaux réflexes de Wanet forcés par Varela-Gomes (55e et 78e). Mais alors que Mones ne parvenait pas à tuer tout suspense sur un centre de Barrientos (84e), Ravignat réduisait l’écart suite à une longue rentrée de Delhalle repoussée dans ses pieds (2-1, à la 86e). L’envie changeait alors de camp mais le rush final des Amaytois restait sans effet au marquoir!

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site