le club

 

Alors Warnant danse, la la, la la !

Alors Warnant danse, la la, la la !

ADVERTISING - ne pas effacer

VILLERS-LE-BOUILLET - Warnant a remporté un deuxième succès d'affilée ce dimanche. Ce qui confirme son réveil de Vyle. Amay, bien muselé, a été insuffisant.

WARNANT 2

AMAY 1

«Alors on danse, la la, la la, la la la la la la, alors on danse, la la...». C'est sur fond de la chanson à la mode de Stromae Stromae qu'a débuté l'interview de Manu Heine, le coach de Warnant, ce dimanche, après le derby contre Amay. C'est que ses hommes, dans le vestiaire, avaient mis la sono à fond, pour célébrer leur deuxième victoire de rang, eux qui, il y a dix jours à peine, étaient si loin.

«Avant Vyle, nous étions étendus à terre, la semaine passée, nous avons relevé un genou, cette semaine, le deuxième. Nous ne sommes pas encore debout, mais ça va beaucoup mieux», lâchait un Manu Heine visiblement heureux de la tournure des événements.

Il est vrai que son équipe avait su aller chercher un succès qu'Amay lui aura pourtant contesté jusqu'à la dernière minute. Jusqu'à la dernière minute... mais pas depuis la première minute.

Pourtant apparemment motivé (et d'ailleurs en cercle avant le coup d'envoi), Amay, peut-être paralysé par de trop bonnes intentions, allait très vite se décomposer. Et comme Warnant jouait assez juste, eh bien c'est celui-ci qui se créait des occasions, même si Gray manquait par deux fois de précisions dans ses tirs, et que Hella voyait De Simone arrêter dans la lucarne.

Mais personne n'était étonné, donc, quand Warnant ouvrait la marque à la 28e minute sur un joli déboulé de Hella (peu ennuyé par ses adversaires il est vrai) que le joueur ponctuait d'un piquet-rentrant (1-0).

Six minutes plus tard, rebelote, Hella, relax, travaillait joliment sur la droite, centrait pour Samray, qui, tout aussi relax et quasi sur la ligne de but, glissait le cuir au fond du but sous l'oeil peu interventionniste de Croibien (2-0).

À la 38e, en «tir-centre» de Hella était repris par Henry juste à côté, et cela aurait pu être 3-0.

Mal en prit aux Warnantois de ne pas avoir ainsi déjà tué le match, puisque, à cause de cela - et faute d'avoir marqué leurs deux belles occasions de la 2e mi-temps (par Henry et Mones) -, ils ont tremblé jusqu'à la dernière seconde!

Amay en effet, requinqué à la pause par trois changements de joueurs et quelques accommodements tactiques, faisait meilleur visage - sans être transcendant cependant - et marquait finalement à la 86e sur une longue rentrée de Delhalle ponctuée d'un tir de Ravignat (2-1). Et ce sont éncore les (très) longues rentrées de Delhalle qui faisaient trembler les Verts dans les dernières secondes. Mais ceux-ci résistaient finalement et remportaient un succès totalement mérité, les Amaytois, comme le remarquait leur coach, n'ayant joué qu'un «demi-derby».

En attendant, alors que Warnant respire, Amay, lui, avec 0 sur 9 et Spa, Cité Sport et Vyle-Tharoul au programme, se dit qu'il est bien content d'avoir si bien débuté la saison...

Arbitre : M. Lousberg Cartes jaunes : Devalet, Mommen, Léonard Buts : Hella (28e 1-0), Samray (34e 2-0) WARNANT : Wanet, Heptia, Schuilen, Orban, Gray, Devalet (74e Mones), Samray (84e Longueville), Mommen, Lakner, Henry, Hella (79e Barrientos) AMAY : De Simone, Salingret (45e Delhalle), Dereppe (45e Schaffrath), Ravignat, Martin, Léonard, Pirotte (45e Saglam), Croibien, Varela-Gomes, Kindermans, Meyer

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site